Les Yeux pleins de Boue (2009)

from by Crépuscule

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1 CAD  or more

     

lyrics

Il meurt, je le sais,
Celui qui cri non loin de mes pieds,
Sa voix se tordant dans les tourments de sa chair
Telle celle d’un être à qui aurait été arraché
Le fruit engendré par sa propre existence.
Peu à peu se déverse dans son iris
Un fluide noir comme la neige
Proclamant la ruine de son être,
La fissure béante en son esprit
Se refermant sur un rien.

Il disparaît lentement,
Sa peau se fondant dans la couleur du sol froid et vaseux.
Il regarde mes yeux, il les dévisage,
C’est étrange.
Je me rappelle alors le sentiment
Qui m’embrassait lorsque je suis né,
Cet abandon à tout ce qui est,
Sans toutefois connaître le chemin emprunté,
La fin dessinée.
Je me demande s’il rejoint ses pères
Ou les infinis amas de poussière.
Il me donne mal à la vie de le regarder.

Cela fait déjà un mois
Que je l’observe s’éteindre,
J’ai aujourd’hui peine à le distinguer du brouillard,
Son regard est terne, recouvert de boue.
Il est pourri,
Une charogne parmi les rochers.
Il est mort, je le sais.
Les racines des arbres
Se complaisent à croître par ses orifices.
J’ai confiance, ils prendront soin de lui.

Je peux à présent repartir,
Comptant sur mes doigts tordus
Les longues années me restant
Pour découvrir ce qui me retient ici
Plus que celui qui vient de me quitter,
Il avait l’air à se plaire là-haut,
Les yeux pleins de boue,
La vie pleine de trous.

credits

from Néant, released June 25, 2011

tags

license

all rights reserved

about

Crépuscule Québec

contact / help

Contact Crépuscule

Streaming and
Download help